Partagez|
Crise accoustique #Ridge

Toi, c'est vraiment toi!
Niveau:
0/6  (0/6)
Lun 16 Juil - 17:26

Crise accoustique

Casser va plus vite que raccomoder



Ce matin, le chien avait esquivé les cadavres de bières, attrapé les fringues qui restaient tolérables à son nez. Il brossa ses poils, remit un peu plus droite sa chemise. Il lava ses dents avant que sa dentition ne finisse par être jaune pisse. Puis, il s'dit que c'était l'bon moment pour jouer un bon petit air matinal. Tranquillement, il sauta au dessus de son sol ordinaire et posa son cul sur sa couette d'amoureux. C'était pas mal tout ça, mais il ne lui restait plus qu'à trouve l'occasion de ne pas trop réveiller son voisin. Quoi que, il aurait bien aimer que la jolie tête brune d'à côté sorte pour écouter la mélodie qui allait se jouer. Il attrapa sa belle brune et la plaça direct, toute droite sur ses guiboles.

Il s'étira un peu les patounes et commença à jouer un air de loup, tout droit sorti de l'esprit de Steve Conte. Ses mains se firent harmonie sur l'instrument, mais celui-ci ne lui rendit pas son entrain. Il grogna alors que ça ne sonnait pas comme ça aurait dût. En fait, ça puait même beaucoup par rapport à son habitude. Il savait qu'il avait encore un peu la tête dans le cul mais de là à que ça ressemble à sa sœur après son premier verre d'alcool. Il abaissa donc sa tête pour comprendre le problème.

Problème de taille car juste en bas de la rosace, il y avait une petite égratignure qui ruinait son groove. Tout le monde sait qu'il faut pas faire chier l'empereur durant son groove. Le canin se redressa avec une panique interne et un flemme extérieur incroyable. Il accrocha sa belle au dos et s'avança dans les grandeurs de la forêt directe qu'était encore Aniel. Il fit un clin d'oeil à la tente dont il entendait encore les ronflements. Comme s'il allait le voir. Peu importe, il se ramena en avançant tout droit vers l'atelier de revente et retouche.

Une fois devant, il se prit la politesse de toquer avant d'entrer. Il lâcha un petit grognement en rentrant et leva la patte vers le proprio :

« Yo ! Enchanté... Haha ! »

Super gêné, il avait trop du mal à laisser sa belle à quelqu'un comme ça.

Toi, c'est vraiment toi!
Niveau:
0/6  (0/6)
Mar 17 Juil - 0:21
Il faisait beau à Aniel aujourd'hui. Ce fut la première pensée de Ridge en sortant de chez lui. A croire que cette ville ne connaissait jamais de pluie ou de tempête. En tout cas, cela arrangeait bien le lama qui n'aimait pas plus que ça le mauvais temps. Bien sûr que c'était essentiel pour que les plantes s'hydratent et que l'endroit soit toujours aussi joli mais pas de mauvais temps c'était tout de même super. Il n'aimait vraiment pas les tempêtes et il trouvait donc le temps fantastique dans ce petit coin perdu.

Il n'essaya même pas de vérifier si Maya était debout et prête à travailler, Ridge se doutait bien qu'elle ne comptait pas venir. Il avait bien comprit qu'elle n'avait aucune envie de s'occuper de la boutique et qu'elle lui faisait confiance pour s'occuper de tout. Et de ne rien dire à leurs parents aussi, ils étaient persuadés que les deux s'occupaient bien du magasin. Il n'allait pas briser leur confiance et leur fierté en leur avouant qu'en réalité Maya avait envie de tout faire sauf reprendre le flambeau. C'était leur secret et Ridge l'acceptait sans problème. Il aimait trop ce qu'il faisait pour râler.

Le lama passa donc un coup de balai dans tous les coins du magasin, s'assura que les différents meubles proposés étaient en bon état et que tout était prêt pour accueillir ses clients avant de tourner le panneau devant la fenêtre pour annoncer que Revente & Retouche était ouvert. Apparemment, c'était une journée assez calme. Il n'y avait personne à l'ouverture et peu de monde passa dans le magasin. Pas que cela le dérange, il aimait bien le calme de sa boutique quand il était seul à l'intérieur.

Il profita du peu de monde pour s'occuper du lit qu'il avait mis dans un coin de la partie Retouche. C'était un beau lit qu'il avait récupéré de sa dernière escapade en date dans la forêt. L'ennui venait surtout du fait que sur le trajet du retour, il s'était un petit peu abimé et Ridge avait décidé de le retaper durant son temps libre. Prit par son bricolage, il sursauta en entendant quelqu'un toquer à la porte. Frottant ses sabots pour se débarrasser de la sciure de bois qui les recouvraient, il s'approcha pour voir un chien entrer.

Il ne l'avait encore jamais vu dans le magasin, peut-être de loin en ville mais rien de plus. Un pelage gris, un style rock et une guitare dans le dos. Intimidé par l'apparence de l'inconnu, Ridge bégaya un peu avant de répondre.

« B-b-bienvenue à Revente & Retouche ! J-je suis R-Ridge enchanté. »

... Bon, il était temps de mettre de côté sa timidité et d'avoir un air assuré et volontaire. Il était le propriétaire de cette boutique maintenant, plus un petit enfant !

« Nous rachetons vos produits si vous n'en voulez plus, vous pouvez également acheter ce qui est actuellement en vente et que vous pouvez voir sur les étagères et tables d'exposition. Pour finir, nous pouvons également retoucher vos meubles abimés ou les réparer. V-vous... euuuh... Vous désirez quelque chose ? »

C'était un presque sans-faute, seul la fin était hachée ! Il s'améliorait de jour en jour !

Toi, c'est vraiment toi!
Niveau:
0/6  (0/6)
Dim 22 Juil - 10:10

Crise accoustique

Casser va plus vite que raccommoder


La gêne était bien plus présente chez son interlocuteur qu'à travers lui. Sans déconner, il semblait à deux doigts de passer de pelote vivante à carpette desséchée. Il fallait qu'il se calme le petit être. C'était pas si compliqué que ça de parler et s'mettre dans un état tranquille. Il le regarda avec son regard sauvage qui devait plus lui faire peur que de le calmer. Merde, il était pas très accueillant comme personnage, ça devait pas aider. Il s'demandait bien comment il pourrait aider ce bonhomme.

Mais bon, pour l'moment, il devait surtout se faire aider plus qu'aider. Il retira de ses lances sa belle brune et la descendit devant lui. Il eut un petit haut le cœur en se disant qu'il y avait de grandes possibilités qu'elle ne puisse pas y survivre. Il caressa le bois de la belle avec une douceur canine et pria presque le dieu humain pour lui donner une bonne nouvelle après ses demandes.

« J'ai besoin d'vous pour... hum. Pour elle. »

Il parlait d'elle comme d'une personne, mais c'est un peu quelqu'un pour lui. Il était incapable de jouer sans elle. Alors elle comptait comme quelqu'un et même une extension de lui. Sans sa musique, il ne savait pas qui il deviendrait. Il était pas quelqu'un capable de se débrouiller sans musique, ça rythmait sa vie et ses gestes. Il lâcha un long soupire.

« Elle a une fissure en bas de la rosace... Est-ce que vous pouvez faire quelque chose pour... pour l'aider ? »

On dirait vraiment qu'il parlait d'un malade en phase terminal. Il la serra un peu plus contre lui et la regarda du coin de l’œil. Il espérait vraiment que la gentille boule de poil puisse faire quelque chose pour elle. Il déposa l'objet devant le professionnel et redressa le visage.

« Si besoin, j'ai un peu d'argent de côté... Je peux payer... »

Toi, c'est vraiment toi!
Niveau:
0/6  (0/6)
Dim 22 Juil - 17:53
Inspire, expire, inspire, expire, tout allait bien se passer voyons. Malgré son apparence assez effrayante, ce chien ne devait pas être un mauvais bougre. En tout cas, Ridge l'espérait vraiment. De toute façon, toutes les personnes venues dans ce village étaient gentilles et ne feraient pas de mal à une mouche, il n'avait aucune raison de s'inquiété. En théorie. Et ce n'était certainement pas ce grand canidé qui allait lui faire peur, il était trop grand pour avoir peur de tous les étrangers !

Le regard sauvage et inquiétant qu'il lui lança fit ravaler aussi sec ses pensées. Non, il était beaucoup trop timide et peureux et ce chien l'inquiétait trop. Il n'avait pas du tout un comportement agressif ou dangereux mais Ridge n'arrivait pas à être rassurait. Par moment, il enviait sa sœur. Elle n'avait jamais peur de personne, toujours prête à ouvrir sa grande bouche et à beugler partout ses opinions. Et rien à faire des autres, elle ne se laissait jamais intimider. Le lama aurait vraiment voulu avoir le même caractère volontaire et sans peur.

Finalement, le canidé répondit à sa question. Il descendit sa guitare de son dos et la lui tendit avec douceur et délicatesse, expliquant le problème. Ce qui étonna vraiment Ridge, se fut l'inquiétude et l'attachement palpable du chien pour son instrument. Il était facile de voir qu'il y tenait énormément et cela ne collait pas du tout avec la vision de méchant chien qu'il donnait il y a un instant.

Cela rassura énormément la mignonne boule de poil qui s'approcha, pour observer en détail la fissure. Il n'était pas luthier et n'excellait absolument pas dans le domaine des instruments de musique mais il devait pouvoir se débrouiller. Juste le temps de relire deux-trois informations dans ses livres et il devrait pouvoir s'en occuper.

Ce n'était pas la première fois qu'il voyait quelqu'un qui tenait énormément à son instrument (ou à un objet quelconque) et qui en parlait comme d'un être vivant. Depuis le temps qu'il trainait dans le magasin de ses parents, il en avait vu des personnes différentes. Alors cela ne le choqua pas particulièrement et il décida de se mettre immédiatement à la tâche.

« Je... Je devrai pouvoir m'en occuper, laissez-moi juste quelques minutes que je vérifie quelque chose dans mes livres et je pourrai commencer les réparations. »

Il allait faire attention à bien la remettre comme neuve, il comprenait l'inquiétude du chien et tenait vraiment à le rassurer et lui rendre une guitare en parfait état. Se déplaçant dans l'arrière-boutique, il récupéra tous les livres qu'il avait sur les instruments de musique et leurs réparations. Les bras chargés, il revint et posa le tout par terre à côté de son plan de travail. Il commença aussitôt à feuilleter le tout, à la recherche des parties parlant de guitare et des meilleures façons de les réparer.

Voyant le regard toujours aussi inquiet du canidé, le lama lui expliqua se qu'il était en train de faire avec un petit sourire rassurant (malgré le fait que le chien continuait de l'impressionner).

« Je vérifie juste quelques détails pour être sûr de vous la rendre en parfait état. Je m'en voudrai de l'abimer en essayant de la réparer à l'aveugle. »

Toi, c'est vraiment toi!
Niveau:
0/6  (0/6)
Lun 30 Juil - 23:16

Crise accoustique

Casser va plus vite que raccommoder


Le canidé ne savait pas comment il devait réagir à ce que disait le réparateur. D'un côté, il était content d'avoir trouvé quelqu'un qui prenait soin de sa belle avec assez de douceur pour prévenir... autant de l'autre... Est-ce qu'il devait ressentir cette inquiétude opressante de laisser la belle à quelqu'un qui ne devait pas avoir réparé une seule fois de guitare dans sa vie... Bordel. Il flippait sa mère que sa belle se retrouve dans deux mauvaises mains. Seulement aujourd'hui ce n'était pas comme dans les grandes villes, Aniel c'était la campagne et il n'avait qu'un seul type avec les compétences de faire quoi que ce soit.

Il prit une petite inspiration, bombant le torse inconsciemment, montrant aussi ce qu'il pourrait donné dans la tête si la commande se trouvait mal faite. Il pouvait taper fort le musicien du dimanche... ça il pourrait le jurer. Surtout quand il y avait sa douce dans l'histoire. Il regarda droit dans les yeux le Ridge. 'l'allait pas lui défoncer hein ?

Merde, il avait l'argent mais il pouvait pas vraiment faire quoi que ce soit avec ça... puis en vérité, taper ne servira à rien. Il mit sa main dans ses poils crâniens. Il ferlma les yeux et se tourna pour essayer de se détedndre. Il ne devait pas se focaliser sur le soin de sa belle.

« Du coup... Tu fais quoi dans ta vie hormis... t'occuper de sauver des objets en défaite ? »

Le mieux était de parler, il avait raison le chien. Et non d'un p'tit canidé en sucre, il devait faire autre chose. Il sortit de quoi à rouler et joua avec pour créer une clope. C'était dans ses dernières avant que ça ne devienne une neccessité d'en racheter mais merde...ça faisait du bien d'avoir un truc entre les pattes.

Il regarda la petite boule d'amour et essaya de sourire sans stress.

Toi, c'est vraiment toi!
Niveau:
0/6  (0/6)
Ven 3 Aoû - 20:43
Voilà, il venait enfin de trouver la partie qui l'intéressait. Laissant le livre ouvert, il prit tous ceux qui ne lui servait à rien au final et voulu les reposer à leurs places. Et échoua lamentablement. Il avait les bras bien trop encombrés et s'écrasa contre sa bibliothèque en voulant les ranger. Il fit en même temps tomber tous ses bouquins et se retrouva les fesses par terre entouré de livre. C'était évident qu'un truc pareil allait finir par arriver, il surestimait toujours trop ses forces et se retrouvait écrasé par ce qu'il essayait de porter.

Ridge abandonna pourtant les livres pour se dépêcher de revenir prêt de la guitare et du livre qui l'intéressait. Il rangerait plus tard, quand il n'aurait de client dans la boutique. Surtout au vu du regard un peu effrayant de l'autre chien, il n'avait vraiment pas envie de le faire attendre et de l'énerver. Il s'épousseta rapidement avant de se poser devant le livre pour l'étudier en profondeur.

La question du chien l'interrompit dans sa lecture et le fit sursauter. Il fallait vraiment qu'il arrête de sursauter et d'avoir peur du moindre truc. Il était un adulte responsable maintenant plus un petit lama peureux ! (sa sœur serait certainement en train de se moquer de lui et de lui dire qu'il restait un petit pleurnichard peureux mais elle n'était pas là aujourd'hui)

« J-je j'adore m'occuper de réparer des objets et de leurs donner une nouvelle vie... Durant mon temps libre c'est une des choses que je fais le plus m-mais sinon il m'arrive d'aller chasser des insectes. A-après, je passe le plus clair de mon temps dans cette boutique, j'aime ce que je fais. Et vous ? A-a part la musique bien sûre... »

Ridge adressa un sourire un peu crispé au chien. Sa timidité était vraiment handicapante quand même, il espérait pouvoir réussir à s'en débarrasser un jour. En voyant son client rouler une clope, il s'interrompit dans sa lecture avant de lui dire, toujours aussi timidement.

« Euuh vous pourriez ouvrir la fenêtre et rester prêt d'elle si vous vous mettez à fumer ? P-pour éviter que l'odeur ne reste dans la boutique s-s'il vous plait. »

Il n'était pas plus fan que ça de l'odeur du tabac. Cela faisait d'ailleurs beaucoup rire Maya qui disait toujours qu'il avait un pauvre petit nez sensible. Oui, il était un peu délicat sur certain détail mais quand même pas besoin de se foutre ouvertement de lui. Bon, peut-être un peu mais tout de même, elle devrait respecter un peu plus son grand frère !

Ridge poussa une petite exclamation de joie en trouvant exactement les informations qui l'intéressait pour réparer la guitare. Plus qu'à aller récupérer le matériel nécessaire et il pourrait s'en occuper !

Toi, c'est vraiment toi!
Niveau:
0/6  (0/6)
Sam 11 Aoû - 14:05

Crise accoustique

Casser va plus vite que raccommoder


P'tain il flippait pas mal en fait le p'tit lama devant lui. Il haussa un sourcil assez étonné de voir quelqu'un avec une telle facilité pour s'exprimer. Tout s'lisait sur son visage au petit gars. Il semblait pas capable de contrôler ses émotions. Sans déconner, il pouvait pas juste se calmer là ? Il le stressait à stresser ! Il grogna un peu mais se tut par contre quand il lui demanda d'aller fumer à la fenêtre... Il se gratta la tête... Il avait pas compter fumer. Surtout pas à l'intérieur.. Mais du coup, il comprenait mieux pourquoi le jeune lama avait peur de lui. Il devait le prendre pour une brute sans gêne. Bon sang non, il fumerait jamais à l'intérieur ! Il se sentait un peu honteux là. Ce mec sauvait sa belle et lui il faisait quoi ? Il lui envoyait dans la gueule sa peur et sa colère d'avoir blessé sa belle.

Il rangea sa clope.

«Je comptais pas fumer. C'était juste pour me détendre. J'aurai pas... oser quoi. »
 

En même temps, il aurait sûrement été le pire des connards s'il n'avait pas respecter le lieu de vie et la santé d'un  commerçant, sans parler de ses clients. Il se gratta la tête, vachement gêné pour le coup. Il ne voulait pas être une personne qu'on voyait comme un criminel mal élevé... 'Disait ça habillé en rockeur, ramenant sa belle et fusillant du regard le p'tit gars. C'pas une bonne façon d'faire si on veut pas être le méchant d'lhistoire. Décidément, le Zac, il devait s'reprendre et apprendre à être quelqu'un de plus agréable.

Il prit sa respiration et alla s'asseoir sur une des chaises dans un coin. Il tapotait du pieds inquiets, mordillait ses griffes et... Se changer les idées, se changer les idées. P'tain. Il y arrivait pas.

« Du coup, t'aimes refaire des meubles et tout. C'est cool, t'me fais penser au fameux Risette et Serge... Parait qu'ils ont sauvé le lit de mariage de ma mère. J'aurai grave aimé les remercier ce jour-là... p'tain le sourire d'man faisait chaud au cœur. »

Il sourit de toutes ses dents à ce souvenir. C'était pas mal agréable d'y repenser. Il écarta ses bras vers le ciel et se calma doucement. Il devait rester relax, ça servait à rien que de faire de la merde comme ça... Il allait pas tuer le p'tit gars alors qu'il était le seul capable de faire un truc. Puis si sa belle mourrait, alors il devait l'accepter et trouver une autre guitare.

Même si ça lui plaisait pas, elle ne pouvait pas durer éternellement sa belle. Il devait accepter que peut-être, elle n'en ressortirait pas vivante. Il baissa la tête et fit un moue triste, regardant la guitare au loin.

Toi, c'est vraiment toi!
Niveau:
0/6  (0/6)
Lun 13 Aoû - 20:17
Ridge se détendit un petit peu en entendant le chien dire qu'il ne comptait pas fumer. En regardant bien (et non pas en détournant le regard toutes les trois secondes par timidité), il avait effectivement l'air très stresser. Sa guitare devait vraiment énormément compter pour lui, le lama avait intérêt à assurer dans sa réparation !

Récupérant dans un coin de l'atelier sa colle blanche et de quoi stabiliser la fissure, il revint le plus rapidement possible à sa "table d'opération" prêt à passer à l'action. Ce n'était pas quelque chose de très grave, normalement c'était même facilement réparable. Il fallait juste qu'il ne fasse pas n'importe quoi et tout devrait bien se passer.

Après une profonde inspiration pour se donner du courage, Ridge se lança dans la réparation de la guitare avec le plus grand soin possible. Pas question de se louper dans sa réparation, le client comptait sur lui. Il l'entendait d'une oreille s'agiter et s'assoir sur une chaise mais il n'y fit pas plus attention que ça. Il devait rester concentré sur la guitare.

Quand la voix du chien se fit à nouveau entendre, le lama remercie son self-control presque inexistant de l'avoir empêché de sursauter. Il aurait pu abimer de façon irréparable la guitare sinon. Il releva la tête pour voir le canidé sourire de toutes ses dents en repensant au meuble réparé. Il se redressa un petit peu pour faire un sourire au chien, gardant un œil sur la guitare pour s'assurer que tout se passait bien.

« Ce sont mes parents d-donc c'est normal. Ils ont pris leurs retraites et j'ai pris leurs places. Je peux leurs transmettre vos remerciements si vous le voulez. »

Il avait presque fini avec la guitare, plus qu'à attendre que la colle sèche pour voir comment la fissure se comportait et ça serait bon. En plus, il n’avait presque pas bégayé cette fois. Le chien lui faisait un peu moins peur à présent.

Toi, c'est vraiment toi!
Niveau:
0/6  (0/6)
Mer 15 Aoû - 10:00

Crise accoustique

Casser va plus vite que raccommoder


Les sourcils du canin se redressèrent. Ses parents ? Ha oui, il comprenait mieux pourquoi le petit lama était si intéressé par son boulot du coup, c'était dans le sang. Ce genre de truc devait passer dans l'ADN ou dans le mode de vie. Genre soit on rejetait totalement la vie de ses parents soit on la croquait à pleines dents. C'était un peu ça dans sa famille aussi. Sauf que le vilain petit canard, c'était lui. Celui qui vivait pas la parfaite vie de bureaucrate c'était lui. Il n'avait même jamais pensé à d'venir secrétaire ou quoi que ce soit dans ce genre. Sans déconner, ça l'aurait saoulé tellement vite ce genre d'histoire. Non au contraire, il se sentait bien plus de vivre une vie d'artiste, un peu en dehors du monde à chanter et écrire ses musiques. Il tapota un peu sur son genoux.

''C'beau, t'as repris l'affaire de tes parents. J'aurai jamais pu faire ça avec les miens, c'ma sœur qu'à tout repris. ''

Il sourit un peu. Elle était fabuleuse sa sœur, elle arrivait à réaliser les projets les plus fous, à garder en état des situations folles. Merde, le jour où il allait avoir deux humains chez eux, ça allait leur faire un sacré choc. Il n'était absolument pas prêt, en tout cas lui, à rencontrer son premier humain. Il grogna et se gratta la tête. Il espérait tomber sur un cool, sans problème ou quoi. Il se gratta la tête de nouveau. Ok, ça le stressait un peu. Il avait peur de faire flipper avec son air de grand méchant loup.

Allez, on s'relax, ils en étaient pas encore là à Aniel. Il prit une respiration et se calma un peu. Tout allait bien dans ce petit monde. Puis Kieran était là, donc il avait de toutes façons quelqu'un qu'il adorait à ses côtés. Bon, il avait sa sœur aussi, mais elle passait sa vie dans les papiers à jongler entre les affaires pour Aniel. Elle avait jamais de temps pour se caler, puis il n'y avait de toutes façons absolument rien pour ça ici. Il devait vite avoir de quoi à payer son café ! Ça le rendait fou de piétiner comme ça.

''T'as déjà vécu en village toi ? Moi c'ma premier fois, et j'ai trio du mal à m'dire qu'on va pas avoir qu'un humain à gérer.''

Toi, c'est vraiment toi!
Niveau:
0/6  (0/6)
Hier à 0:42
Ridge se retint de se tortiller de joie en entendant le compliment du canidé. Il était vrai qu'il était très fier d'avoir pu reprendre la boutique de ses parents et de pouvoir leurs faire honneur en travaillant de son mieux. Son plus grand désir était d'être à la hauteur de ses parents et même de faire mieux qu'eux. Que sa boutique devienne la plus grande et reconnu de tout le monde des Animalis.

La suite de la phrase interpella le lama. Que l'un des enfants reprennent toute l'affaire là ou l'autre ne pouvait pas le faire. Cela lui rappelait beaucoup sa relation avec Maya. C'était pareil, elle aussi n'avait pas pu reprendre la boutique et avait préféré le laisser faire. Elle donnait encore un coup de patte de temps en temps mais rien de plus. Et s'ils le cachaient à leurs parents pour pas les décevoir, ça ne changeait en rien la réalité. Maya ne reprendrait jamais la boutique et lui ne la laisserait jamais tomber.

« Tu me fais un peu penser à ma sœur. »

Le tutoiement était arrivé d'un coup, sans que Ridge ne s'y attende. Mais le chien lui faisait de moins en moins peur et il avait de plus en plus confiance en lui.

« Elle n'a pas voulu reprendre le magasin, Maya a toujours préféré sa liberté à être enfermée dans la boutique à attendre les clients. »

Il eut un sourire en repensant à toutes les fois où sa sœur avait essayé avec la meilleure volonté du monde d'attendre et de s'occuper dans la boutique. Ça avait toujours était un échec. Leurs parents l'envoyaient toujours dehors courir pour se calmer en se disant que la prochaine fois elle le ferait beaucoup mieux, sans succès.

Alors dès que les deux c'étaient installé à Aniel, il lui avait immédiatement dit que si elle préférait ne pas s'occuper de la boutique et lui laisser tout le boulot, il n'y avait aucun problème. Alors ils s'étaient arrangés pour que Serge et Risette ne l'apprennent pas et que chacun fasse ce qu'ils veulent. C'était la meilleure chose à faire.

La question du canidé surprit Ridge. L'arrivé futur d'un ou plusieurs humains semblait pas mal le stresser. Pour Ridge qui en avait vu plusieurs en ayant vécu toute sa vie dans la boutique de ses parents, ça ne lui paraissait pas particulièrement effrayant. En tout cas, pas plus qu'un Animalis canidé le regardant méchamment pour s'assurer qu'il n'abîme pas sa guitare chérie.

« O-oui... J'ai toujours vécu avec mes parents et j'ai déjà vu plusieurs humains même si je ne me suis jamais lié avec l'un d'eux. Ils ne sont pas si différents de nous, juste beaucoup moins poilu. »

Et pour quelqu'un qui aimait autant sa fourrure que Ridge, ce genre de commentaire avait une grande importance.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aniel, le dernier village :: Village :: Zone Commerciale :: Magasins :: Zone rp - Magasins-
Sauter vers: